vendredi 19 octobre 2018

Pizzas horreur




Les pizzas tout le monde ou presque aime ça donc pourquoi ne pas en faire des petites pièces pour l'occasion de Halloween, en apéritif ou en petite entrée d'un repas.
Les enfants vont adorer...mais pas que vous verrez la réaction est différente d'un enfant à l'autre mais en tout cas ils sont toujours super contents 😉



Pour environ 40 mini pizzas
ici j'ai garni presque 2 plaques de four

Pour la pâte
500 g de farine ici t 65
1 cuillerée à café de sel
2 cuillerées rases de levure de boulangerie sèche. ici Saf'instant
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 gousse d'ail pilée
1 branche de thym que l'on émiette ou du thym déjà en brins
300 ml d'eau


Pour la garniture:
1 sauce tomate maison ou sauce tomate achetée de votre choix
Emmental râpé
1 poignées d'olives noires dénoyautées .

Huile d'olive




Dans la cuve du robot muni du crochet on verse la farine, la levure, le sel, le thym, l'ail, l'huile et l'eau et on met le robot vitesse 1 le temps que tout se mélange bien, on passe ensuite vitesse 2 pendant 7/8 minutes juste le temps que le pâton soit joli et lisse. On arrête le robot et on couvre d'un torchon pour un repos de 30 minutes à peu près ( si on est patient on peut même laisser plus).

On sort notre pâte de la cuve, on la dépose sur un plan de travail légèrement fariné et on l'étale en un grand boudin que l'on divisera en 40 portions que l'on va bouler et laisser reposer 30 minutes ( on farine le dessus et on recouvre d'un film ou d'un torchon).


On allume le four à 210°
Les pâtons ont reposé alors on va les étaler en disques de la grosseur désirée, on pose sur plaque recouverte de papier cuisson ou dans des formes en silicone, on étale par dessus la tomate le fromage.
*On travaille les olives en les taillant comme indiqué ci dessous.
On pose sur chaque pizza, une moitié d'olive partagé dans la longueur qui servira de buste. 
Avec l'autre moitié on coupera 8 demi rondelles qui serviront de pattes ( moi ici j'ai taillé une tête en plus mais cela ne ressemble plus à une araignée 😣donc maintenez vous à ma première explication ci dessus!

On verse par dessus chaque pizza un filet d'huile d'olive et on enfourne pour 8 à10 minutes en surveillant bien.



Voilà à vous de jouer!

mardi 16 octobre 2018

Daurade aux agrumes


La daurade aux agrumes vous ne connaissez pas? alors ne tardez plus car c'est réellement un délice.
Le plat dégustation et santé par excellence.
Alors ici j'ai des daurades que j'ai acheté chez Auchan, ben oui en passant devant l'étal de poissonerie quand j'ai vu leurs beaux yeux brillants...j'ai succombé
J'aime cuisiner mes daurades ou dorades en papillote en temps normal, fourrées de fenouil de citron et enveloppées dans du papier cuisson avec ou sans vin blanc et c'est excellent également mais ici j'ai décidé de les cuisiner aux agrumes accompagnées de pommes de terre vapeur.
Mes daurades ont été vidées et écaillées par le poissonnier.
Allez on y va pour la recette:


Pour 2 personnes:
2 daurades vidées et écaillées
1 citron non traité coupé en tranches fines
1 orange non traitée coupée en tranches fines
Sel et poivre  ( ici de mon partenaire Provence Tradition )
2 gousses d'ail épluchées et coupées en deux
Persil ciselé
Thym 
Laurier 2 ou 3 feuilles
Huile d'olive  ( ici de chez Provence Tradition)
Poivre en grains


On allume le four à 210° chaleur tournante.

On incise nos daurades afin de pouvoir y incorporer nos tranches d'agrumes ( je n'incise que sur une face )
Dans le ventre de chaque daurade on place l'ail ainsi que le persil, sel et poivre.
Dans chaque incision on place en alternant le citron et l'orange, idem sur l'autre daurade, on arrose d'huile d'olive, de grains de poivre, de thym, du laurier du reste des tranches d'agrumes. 




On envoie au four en cuisson pour 20/22 minutes. J'ai recouvert mon plat de papier aluminium car je ne voulais pas abîmer mes agrumes et aucune envie de faire dorer mon poisson. 





J'ai accompagné cette daurade de pommes de terre vapeur miam miam !
Bon appétit 😋
Mes recettes vous attirent? alors abonnez-vous à mon blog tout en haut à droite ainsi vous ne raterez pas les nouvelles publications et moi, je serai hyper contente 😉



mercredi 10 octobre 2018

Gâteau moelleux à la crème de marrons

Avec crème en accompagnement
Sans crème en accompagnement




Ce gâteau est onctueux, onctueux, onctueux pour ne pas dire.....une tuerie!
Mon partenaire Clément Faugier adresse ici  m'a envoyé un sublime colis dont,  de la crème de marrons, aussi ai-je voulu au plus vite tenter une recette comme ça toute simple pour le goûter de mes petitous....un régal! 
Si j'avais eu l'accord de mon petitou j'aurai bien rajouté dans l'appareil des brisures de marrons mais le petit bonhomme n'aime pas les morceaux dans les gâteaux donc.....on a fait sans ( mais si vous le pouvez alors faites vous plaisir)!
Alors ici je n'ai pas aromatisé du tout  mais un brin de rhum ou de vanille n'aurait pas gâché non plus.
Ah oui que je vous dise aussi, comme vous pouvez le constater sur les photos, le gâteau est moelleux mais pour une cuisson plus sèche on rallongera  de quelques minutes le passage au four ( mais comme indiqué ci dessous la cuisson est top)!
Si vous voulez accompagner votre part de gâteau d'un peu de crème de marron, je vous conseille d'acheter une boite plus grosse.....c'est un régal, tentez!


Gâteau à la crème de marrons:

350 g de crème de marrons de chez Clément Faugier + un peu pour accompagner le gâteau.
3 œufs entiers dont on a séparé les blancs des jaunes
60 g de beurre doux fondu
1 belle cuillère à soupe soit 15 g de farine t 55
1/2 cuillerée à café de levure style l'Alsacienne
1 pincée de sel fin.


On allume le four à 175° chaleur tournante!
On beurre le moule ( ici moule à cake)
Dans un bol on verse la crème de marron + les jaunes d’œuf , on fouette un peu afin de rendre l'appareil plus onctueux, 


on ajoute maintenant le beurre, on mélange encore puis enfin on ajoute la farine et la levure...on mélange bien.



Parallèlement on monte les blancs + 1 pincée de sel en neige ferme.
On ajoute les blancs en délicatesse, cuillère par cuillère dans l'appareil crème de marron jusqu'au bout. On obtient une belle pâte semi liquide onctueuse et aérée.


On verse dans le moule puis on enfourne pour 32 minutes mais si vous préférez plus sec alors 


poussez jusqu'à 40 minutes.
On laisse refroidir un peu avant de démouler et on se régale tiède ou froid...Miam!!!


lundi 1 octobre 2018

Tiramisu







Le tiramisu le gâteau réconfortant par excellence...ici tout le monde adore.
Cette façon de faire me vient de ma belle sœur et franchement je n'en ai jamais mangé de meilleur donc je reste sur cette recette. La seule petite chose qui diffère c'est que je fais mes propres biscuits à la cuillère sinon le reste est intact à sa propre recette.
L'avantage de faire les biscuits soi même c'est qu'on peut les faire en modèle individuel mais aussi en bande afin d'obtenir un résultat plus net si on désire réaliser une charlotte.
Pour mon cas ce sera en plaque car je désire confectionner un tiramisu.
Avec cette recette vous ne serez pas déçu car ils sont simples à réaliser, ça je l'ai déjà dit mais ils sont surtout...hyper moelleux et parfumés car j'y ai incorporé de la poudre de vanille. 
Nous réaliserons avec ces proportions deux plaques ce qui correspond à environ 70/80 biscuits ici j'ai utilisé une douille de 8 ⟳.

Ingrédients: pour 8/10 personnes ( moule à charnière de 24 x 24)

Biscuits cuiller:
6 œufs entiers  ( dont on sépare les blancs des jaunes )
80 g de farine t 55 tamisée
80 g de maïzena tamisée
150 g de sucre poudre
1 cuillerée de vanille en poudre soit 2 ou 3 grammes
1 belle pincée de sel

Sucre glace environ 8 cuillères à soupe.

Crème:
2 pots de mascarpone soit 500 g
6 cuillères à soupe de sucre poudre
4 blancs d’œuf
4 jaunes d’œuf 

Café de votre choix ( environ 1 verre) additionné de 3 cuillères à soupe de Marsala ( facultatif cette fois je n'en ai pas mis).



On allume le four à 170° chaleur tournante:

Dans la cuve du robot on commence à fouetter les blancs en neige avec la pincée de sel.
Dès que les blancs commencent à bien mousser on ajoute le sucre mélangé à la vanille en 2 fois tout en laissant tourner le robot.



Lorsque les blancs sont bien pris on augmente la vitesse afin de bien les serrer.
On ajoute alors les jaunes d’œuf et on fouette juste 5 secondes ( juste pour les incorporer). On arrête le robot et on retire la cuve.



On ajoute dans les blancs les farines que l'on incorpore délicatement à la maryse jusqu'à obtenir une belle préparation bien épaisse mais onctueuse.





On verse en poche.
On recouvre une plaque de four de papier cuisson et on poche notre biscuit ( ici une grande plaque de four).




On saupoudre de sucre glace chaque biscuit et on enfourne pour 10 à 12 minutes de cuisson ( grille placée vers le bas du four).


On attendra complet refroidissement pour les retirer du papier.

On passe à la crème en versant la mascarpone dans le bol du robot muni du fouet, on y ajoute la vanille en poudre, on fouette juste pour rendre l'appareil plus onctueux, on y ajoute les jaunes d’œuf, on fouette afin de bien mélanger et obtenir une crème bien lisse.




Parallèlement on va battre nos blancs en neige avec le sucre jusqu'à obtenir un joli bec d’oiseau.


On va prendre une belle cuillère des blancs montés que nous allons ajouter aux jaunes délicatement et cela jusqu'à la dernière cuillère.



Procédon au montage en déposant les biscuits au fond du moule, à l'aide d'une pipette on arrose de café les biscuits, on verse la moitié de l'appareil "crème" ( on peut le faire à la poche pour plus de régularité).
Par dessus on pose le dernier étage de biscuits, on arrose du café et enfin on recouvre uniformément de crème restante.
On lisse bien le dessus, on filme et on place au frais 



jusqu'au lendemain ( moi je laisse 2 jours au frais ).
Avant la dégustation on saupoudrera de cacao et si vous avez un pochoir vous obtiendrez un joli relief du cacao.

Vous aimez mes recettes alors merci de vous abonner à ce blog et me laisser un commentaire...gentil ci possible hihihi!


samedi 29 septembre 2018

Pain aux pruneaux et noix





A la sortie du four, attention chaud devant


Ma foi, allez savoir pourquoi j'ai eu envie de faire un énooooorme pain comme celui ci qui va donner des tranches tellement larges qu'ils faudra les partager en deux...ma foi!
Alors si il y a quand même une raison, c'est la faute à l'émission du " meilleur boulanger de France", ben oui ils nous montrent des pains si beaux qu'on finirait par ne faire des repas avec seulement et uniquement du pain😜
Ho purée alors que je rédige la recette de ce pain je ne vous dis pas l'odeur qui me titille les narines...hoooo il me bippe, la bestiole est cuite....je reviens 😉
Alors ou en étais-je, ha oui on parlait de ce pain qui hume si bon que l'air rejeté hors de la maison par la hotte aspirante va faire des envieux chez les voisins 😜
Je ne me suis pas enquiquiné à faire une poolish ou levain ( de toute façon je n'en ai plus) !
J'ai donc fait un pain avec de longues pousses soit une nuit au frigo en pousse lente puis une longue pousse avec rabats, mais ça je vais l'expliquer plus bas.
Ce pain ira parfaitement avec un fromage du style Roquefort ou fourme d'Ambert mais avec un Banon coulant ou un Corsica....miam miam le paradis sur terre. Ceci dit il ira aussi parfaitement pour un repas ou même un p'tit déjeuner.
Le TH ( taux humidité ) correspond pour ma farine qui est une t65 de tradition ( merci au boulanger incognito qui m'en a fourni un sac de 25 kilos) ! 😍😘Donc vous serez peut-être amené à rectifier la quantité d'eau donc il vaut mieux en rajouter que de vous retrouver avec une pâte à crêpe!!!
Le poids de la bestiole après cuisson....1 kilo 250 g, ouai un beau bébé.
PS/ inutile de cliquer pour vous abonner à ma page si vous l'avez déjà fait sans quoi vous risquez de vous désabonner et ne plus recevoir mes prochaines recettes!!!!
Allez on y va:

700 g de farine t 65 de tradition
510 ml d'eau tempérée
3 cuillerées à café rases de levure boulangère sèche ( ici Saf Intsant)
2 cuillerées à café rases de sel fin
6 pruneaux dénoyautés et coupé assez fins
10 cerneaux de noix

La veille on verse dans le robot muni du crochet: l'eau + la levure ( on dilue bien avec la main ou une spatule puis on ajoute la farine et le sel.
On pétrit vitesse 1 ou 2 (selon réglage de votre robot ) pendant 8 minutes à 10 minutes. On ajoute alors les noix et pruneaux, on laisse tourner le robot juste pour que tout soit bien incorporé.
On retire la pâte de la cuve, on la place dans un grand récipient ou tupperware, on couvre et on place au frais pour la nuit ( 8 à 10 h de pause)
Le lendemain, on sort la pâte du récipient, on la place sur un plan de travail, on boule on recouvre d'un torchon et on laisse tranquillement retomber en température ( environ 15 minutes).





On va maintenant façonner le pain en un long boudin, on aplatit légèrement sur la longueur du pain avec la paume de la main. On replie la pâte en 3 parties et on soude les bords.
On allonge le pâton de la longueur de notre plaque perforée que l'on aura pris soins de bien fariner.
On pose le pain sur la plaque, on farine le dessus et on couvre d'un torchon pour laisser pousser environ 45 minutes ( tout dépend de la température de votre maison parfois il faut plus).


Il va pousser tranquillou
Le pain bien levé on grignera avec une lame de rasoir et enfournera à 210° chaleur statique pendant 45 minutes ( avec une tasse remplie d'eau et la grille posée bien bas dans le four ).


En cuisson

Voilà à vous de jouer 😉

Merci de laisser un commentaire et vous abonner à ce blog pour me motiver encore plus :)



jeudi 27 septembre 2018

Biscuits à la cuillère







Envie d'un tiramisu ou d'une charlotte...le biscuit à la cuillère est l'ingrédient qu'il faut avoir sous la main sinon...pourquoi ne pas les faire soi même, ouiiiiii c'est tout simple.
L'avantage de les faire soi même c'est qu'on peut les faire en modèle individuel mais aussi en bande afin d'obtenir un résultat plus net si on désire réaliser une charlotte.
Pour mon cas ce sera en individuel car je désire confectionner un tiramisu.
Avec cette recette vous ne serez pas déçu car ils sont simples à réaliser, ça je l'ai déjà dit mais ils sont surtout...hyper moelleux et parfumés car j'y ai incorporé de la poudre de vanille. 
Nous réaliserons avec ces proportions environ une trentaine de gros biscuits car j'ai utilisé une douille de 12 ⟳  alors que logiquement une douille de 10 suffit!

3 Oeufs entiers  ( dont on sépare les blancs des jaunes )
40 g de farine t 55 tamisée
40 g de maïzena tamisée
80 g de sucre poudre
1/2 cuillerée de vanille en poudre soit 2 ou 3 grammes
1 pincée de sel

Sucre glace environ 5 cuillères à soupe.

On allume le four à 170° chaleur tournante:

Dans la cuve du robot on commence à fouetter les blancs en neige avec la pincée de sel.
Dès que les blancs commencent à bien mousser on ajoute le sucre mélangé à la vanille en 2 fois tout en laissant tourner le robot.



Lorsque les blancs sont bien pris on augmente la vitesse afin de bien les serrer.
On ajoute alors les jaunes d’œuf et on fouette juste 5 secondes ( juste pour les incorporer). On arrête le robot et on retire la cuve.



On ajoute dans les blancs les farines que l'on incorpore délicatement à la maryse jusqu'à obtenir une belle préparation bien épaisse mais onctueuse.





On verse en poche.
On recouvre une plaque de four de papier cuisson et on poche nos biscuits ( ici une grande plaque de four).





On saupoudre de sucre glace chaque biscuit et on enfourne pour 10 à 12 minutes de cuisson ( grille placée vers le bas du four).


En cuisson


On attendra complet refroidissement pour les retirer du papier.
A vous de jouer 😉 Avant de partir merci de vous abonner à mon blog .....ça fait plaisir ;) merci 😉