samedi 15 septembre 2018

Figues confites


 

Les figues confites maison il fallait y penser et quand on y met le nez dedans, c'est une méga tuerie, on en devient vite ad dicte. 
Je vous propose la figue aujourd'hui mais c'est bon pour beaucoup d'autres fruits, poire, mandarine, abricots, pastèque, melon et j'en passe.
Cette fois nous allons travailler et confire les figues car maman possède un figuier bien généreux et nous ne voulons en gaspiller aucune.
Alors pour la confiture c'est fait, le chutney c'est fait donc nous voilà en partance pour la figue confite.
Bien entendu qui dit " confire" dit longues étapes à respecter et matériel approprié et même si ce n'est pas non plus des ustensiles rares il faudra quand même posséder des pics à brochettes en bois ou en fer puis une grande casserole large ( ici j'ai utilisé mon cuiseur à poisson).
Vous n'êtes pas obligé de parfumer les figues pendant l'étape de confit mais ça apporte un plus à la dégustation....quoi qu'il en soit c'est facultatif 😉

Ingrédients:

Figues violettes ou blanches  ici environ quarantaine ( 6 pots contenant 6 figues )
1 kilo de sucre poudre roux ou blanc
1 1/2 d'eau du robinet
1 ou 2 bâtons de vanille
1 anis étoilée ( badiane)
1 clou de girofle


1/ Etape 1:
Disposer les figues sur un pic à brochette en piquant plutôt vers le pédoncule.
Parallèlement dans une grande casserole on versera l'eau, la vanille, le clou de girofle, l'anis étoilée ainsi que le sucre,  on dilue bien .
On pose toutes nos brochettes de figues dans l'eau en posant une grille ou une assiette afin que chaque figue soit immergée. On porte à ébullition, on baisse le feu et on laisse se cuire 15 minutes ( surtout à petits bouillons !!!).
On coupe le feu et on couvre d'un couvercle, on laisse refroidir jusqu'au lendemain.






Etape 2/ 
On remet la casserole sur le feu, on porte à ébullition, on baisse le feu et on laisse cuire 15 minutes. On couvre jusqu'au lendemain. 
Elles ont déjà changé de couleur et légèrement gonflées.






Etape 3/ Idem
On remarque que les fruits sont gorgés de sirop.






Etape 4/ Idem
Elles se gorgent de plus en plus de ce délicieux sirop!








Etape 5/ Idem


Etape 6/ Idem.

Les 6 jours sont passés donc  nos figues sont enfin bien confites et gonflées de sirop.





Nous allons les laisser refroidir afin qu'elles absorbent encore un peu le sirop, puis les mettre en pots avec leur jus que nous partagerons uniformément.
J'ai ajouté avant la fermeture dans quelques pots 1 cuillère à soupe d'Armagnac et j'ai ensuite validé la fermeture.




Vous pouvez stériliser 20 minutes en cocotte minutes si vous le désirez moi je ne le fais pas et ça se conserve très bien :)
PS/ pour gagner une journée d'étape on peut faire 2 étapes dans la journée en commençant tôt le matin et en reprendre une le soir, *mais ne pas faire 2 fois l'étape double 😉

vendredi 14 septembre 2018

Daurade à la plancha






C'est léger, c'est délicieux et on pourrait facilement se siffler la daurade entière tellement on en re demande.
Je vous propose 2 façons de la présenter cette daurade:
1/ façon estivale avec tomates crues et basilic.
2/ en inspiration Attiéké poisson grillé.
Personnellement je préfère la seconde version et mes  filles également !
Alors j'ai voulu couper moi même mes filets de daurade et j'ai massacré la bestiole donc demandez à votre poissonnier de vous les préparer, surtout si vous êtes autant agiles que moi 😜

Pour 4 personnes:
2 belles daurades écaillées en filets
Huile d'olive
Sel et poivre du moulin
2 Tomates
2 oignons de Simiane ou 1 autre de votre choix
Basilic ( facultatif)

Pour la version attiéké:
Semoule de manioc (ou couscous si on ne trouve pas ), que vous aurez cuite selon indications au dos de votre paquet.

On allume la planche:

On commence par verser un filet d'huile d'olive sur les filets et on les masse bien.



On les sale, on les poivre, on les saisit sur la planche juste tourne et retourne ( ça cuit très vite).





On les réserve sur un plat et on couvre de papier alu.
Parallèlement on aura taillé fin les tomates ainsi que les oignons, on les assaisonne de sel, poivre, basilic ainsi qu'un filet d'huile d'olive ou vinaigrette.



On servir la daurade chaude avec les légumes en accompagnement froids.



Inspiration attiéké:

Pour la version inspiration attiéké on rajoutera à la vinaigrette un bouillon cube et la semoule.
 Avec les doigts on formera des boules de semoule sur lesquelles on posera tomate et oignon pour n'en faire qu'une bouchée....miam.






Voilà régalez-vous 😉

mercredi 12 septembre 2018

Poulet à la crème et aux morilles




Bien assise devant  " un dîné presque parfait " et pianotant parallèlement sur mon portable mon attention fut attirée par un son provenant de la télé """ poulet aux morilles""". Aussitôt je pose mon téléphone et m’intéresse à la recette proposée par une candidate de la dite émission. 
Ho fan des lunes en voyant le déroulé de la recette je salivais salivais salivais!
J'avais trouvé mon repas de famille qui arrivait quelques jours plus tard, j'allais leur servir un poulet aux morilles.
Bien entendu j'ai acheté des morilles séchées, de la bonne crème fraîche, un joli poulet et hop je me suis lancée.
Ce fut un régal et je vous le recommande vivement même si j'ai quand même un peu soulagé financièrement la recette en réduisant l'apport de morilles et en utilisant également du vin blanc lambda au lieu du vin jaune...mais croyez moi ....c'était divin.

Poulet à la crème et morilles pour 8 personnes.

1 beau poulet coupé en morceaux 
1 boite de morilles séchées 20 g réhydratés 15 minutes dans de l'eau chaude 
1 pot de crème fraîche 250 g
150 ml de vin Jaune ( ici du vin blanc lambda 
2 oignons émincés ou coupés menu ( ici des Simiane )
2 cuillères à soupe de farine
1 bouquet de thym
1 feuille de Laurier
Sel/Poivre du moulin
Un peu d'huile neutre

Dans une cocotte en fonte on verse un peu d'huile, lorsqu'elle est chaude on y fait dorer nos morceaux de poulet ( sans exagération la dorure) puis on retire de la cocotte et à la place on fait suer nos oignons.



Pendant ce temps on égouttera et  découpera les morilles mais on garde bien l'eau ( filtrée si elle contient du sable, et si elles sont grosses).



On rajoute aux oignons le poulet, on saupoudre de la farine, on mélange bien puis on y verse d'un trait le vin blanc. On laisse un peu l'alcool s'évaporer c'est alors qu'on ajoute 1 verre d'eau + l'eau des morilles, le thym + le laurier, on sale, on poivre, on laisse cuire à petit bouillons pendant 30 minutes.





On ajoute maintenant les morilles au poulet en poursuivant la cuisson encore 10 minutes.
Au dernier moment on verse dans la cocotte la crème que l'on laissera bien se dissoudre avec le poulet et voilà le plat est terminé.



J'ai accompagné ce poulet aux morilles avec des tagliatelles fraîches....ce fut divin !

mardi 11 septembre 2018

Baguettes à la bière




Comme vous le savez la boulange c'est ma passion et j'aime varier les pains ( même si je ne donne pas toujours toutes mes recettes fétiches) donc je vous partage celle ci qui est ma foi fort sympathique pour déguster avec fromage mais aussi viande grillée ou poisson bref, vous l'aurez compris ...il est absolument parfait avec tous repas ou petit déjeuner...si si !

Allez on y va:
Pour 4 baguettes ( moi ici 2 normales et 2 épis roulées dans des graines de sésame.)

700 g de farine t 65
2 cuillerées à café de sel
2 1/2 cuillerées à café rases de levure de boulangerie sèche instant ou 25 g de levure fraiche
1 canette de bière 25 cl ici de la Heineken 0% alcool 
25 cl d'eau juste tiède


Dans la cuve du robot muni du crochet je verse la farine, le sel, la levure, la bière et l'eau. 
Je fais tourner le robot sur vitesse 1 le temps que le pâton se forme puis vitesse 2 pendant 7 à 8 minutes.
On laisse reposer dans la cuve en couvrant d'un film plastique pendant 30 à 40 minutes ( le pâton aura doublé voire triplé de volume ).
On dépose le pâton sur un plan de travail fariné, on le partage en quatre, on boule chaque morceaux.





On prend une boule que l'on va façonner en longueur, replier en 3 et bien souder la clé.
On pose les pains sur une plaque perforée ou plaque à baguettes recouvertes de papier cuisson que l'on aura pris soins de fariner, on farine également le dessus des baguettes normales, on humidifie celles que l'on va rouler dans le sésame. 

On laisse reposer encore 35 à 40 minutes toujours recouvert d'un film plastique ou d'un torchon sec dans une pièce chaude. 



Au bout des 35 minutes on allume le four à 210° en prenant soin de poser dans le bas du four une tasse remplie d'eau froide ( en cuisant le pain, cette vapeur d'eau sera bénéfique pour son développement ). 
On va enfourner le pain après l'avoir grigné, avec une lame de rasoir tenue presque à l'horizontale, j'ai donné juste quelques incisions, pour les baguettes épis on coupera à l'aide de ciseaux nos épis clic méthode




Le pain va cuire cette fois ci pendant 25 minutes à 210° puis on baissera la température à 150° et on poursuivra la cuisson pour 10 à 12 minutes. 
On laissera refroidir le pain sur une grille et.....accompagné d' un bout de fromage ou de saucisson!

régalez-vous :)


lundi 10 septembre 2018

Kouign amman




J'ai eu le grand plaisir de goûter ce gâteau typiquement Breton lors d'un séjour en Bretagne plus précisément à Douarnenez ( région que j'adore visiter) aussi me devais-je de tenter de reproduire du mieux possible ce divin produit.
Alors tenter de réaliser ce gâteau n'a pas été chose simple dans la recherche de " the recette" et j'ai fini par choisir celle ci de Alain adresse ici afin de respecter au mieux ce délice Breton.
Comme le dit très justement ce monsieur il est injuste de dire que le kouign amman est un gâteau très gras et très sucré car il y a tout autant de beurre dans un moelleux ou fondant au chocolat ou même une frangipane alors une fois de temps en temps on va se faire plaisir sans rechigner.....sinon ben on se dirige vers mes recettes légères 😜
Certains kouign amman sont développés mais pour cette fois, j'ai suivi la vrai recette de Douarnemez  donc un gâteau peu développé mais terriblement gourmand.
Ce gâteau régalera bien 8 personnes!

Kouign amman de Doarnenez:

180 g de farine
2 g de levure fraîche de boulangerie ou 1 g de levure sèche boulangère.
2 g de sel fin
2 g de sucre poudre
100 ml d'eau claire

Pour le tourage:
155 g de beurre demi sel 
155 g de sucre fin

+Lait entier pour la dorure

Dans le robot du kicthenaid muni du fouet ( ou à la main sur un plan de travail fariné) déposer la farine + la levure+ le sel+ le sucre + l'eau et on pétrit jusqu'à obtenir une jolie boule de pâte bien lisse.
On filme et on place au frais pendant une petite heure.



Au bout d'une heure on sort le pâton, on l'étale sur un plan de travail fleuré (fariné légèrement) on étale en un grand rectangle ( de la longueur de votre rouleau à pâtisserie).



Parallèlement on va étendre notre beurre entre deux feuille de papier cuisson afin d'obtenir un rectangle 2 fois moins grand que le pâton.



On dépose le beurre au centre de la pâte, par dessus on dépose le sucre que l'on étale régulièrement, on rabat la pâte sur le sucre, on soude bien les extrémités afin que le sucre ne s'échappe pas puis on étale en un grand rectangle ( toujours comme mesure la longueur du rouleau à pâtisserie ).





On donne un tour simple soit on étale en un grand rectangle, on donne un quart de tour et on recommence.





Sur la vidéo le boulanger ne fait pas poser alors que moi j'ai fait reposer ma pâte au frais 30 minutes.
J'ai ensuite formé un disque de diamètre  24 que j'ai posé dans mon moule à manqué recouvert de papier cuisson ( on prend soins de bien faire une bordure sinon le beurre risque de couler ).
Ensuite on passe au pinceau le lait sur toute la surface du kouign amman, on taillade avec un  couteau ou une lame de rasoir un quadrillage et on enfourne pour 40 minutes à 200°.

J'entends le loup le renard et la belette ♫♪ et je me régale 😋

samedi 8 septembre 2018

Confiture de figues aux noix






Cette confiture est une pure gourmandise pour mon homme, il m'en demande et re demande chaque été. Monsieur aime les morceaux au risque qu'un morceau se " plouffe"  dans son café au lait et ne gicle son voisin de table....en l’occurrence moi 😏 mais bon, après ça il est bravass comme on dit dans Sud hahahaha. Mon chouchou je te taquine !
Les figues proviennent du figuier de chez maman et même si je préfère les violettes ; faute de grive on fait avec du merle, mais je compte bien en récolter de chez mon propre figuier l'an prochain 😜
Alors cette année j'ai décidé d'y ajouter des noix concassées pour plus de gourmandise et ma foi ça marche super bien cette association ! 

Pour 6 pots de confiture ( pots style bonne maman passés à l'eau bouillante)
1 kilo 300 g de figues légèrement rincées sous l'eau claire
1 kilo de sucre poudre ou cristal
1 jus de citron pressé
125 g de noix concassées
1 bâton de vanille ( le mien était vidé de ses graines car il avait servi pour une autre préparation)

Disposez les figues coupées en 4 voire plus dans un grand faitout ou mieux marmite en cuivre, ajouter le sucre, le jus du citron, bien mélanger. 





Faire cuire pendant une dizaine de minutes puis ajouter les noix concassées, le bâton de vanille et enfin terminer la cuisson pendant une bonne trentaine de minutes ( on remuera avec une spatule en bois de temps à autre).
Mettre en pots bien ébouillantés, fermez les pots et retournez les immédiatement en laissant refroidir ainsi tête en bas ( vous entendrez au fur et à mesure des " flocs flocs" pas d'inquiétude) !
Vous garderez vos pots de confiture dans un endroit sec et frais pendant une année mais si vous les oubliez pendant des années vous dégusterez un caviar de figues....testé et approuvé avec un pot de 10 ans d'âge !