jeudi 28 décembre 2017

Bûche au citron




Alors cette bûche est sûrement une de mes préférées...oui je sais je dis cela à chaque recette de bûche mais imaginez un peu la douceur de la meringue suisse tellement voluptueuse qu'on dirait de la guimauve. L'acidulé du citron qui explose en bouche et enfin ce doux biscuit génoise...mamamia un délice je vous dis 😋
Alors je conseillerai de préparer la crème au citron  ou lémon curd la veille ainsi il sera à la texture idéale pour être nappé.
Pour le sirop on raccourcira le travail en prenant du sirop de canne que l'on trouve pour trois francs six sous dans tous les commerces.
Et enfin un moule à génoise en silicone ( même si je ne suis pas très fan du silicone) je trouve que je réussi super bien mes gâteaux roulés avec ce moule Fléxipan souple sinon du papier cuisson posé sur une plaque de four marche très bien à condition de doubler les bords afin de tenir la pâte lors de la cuisson.

La génoise:
 Pour une grosse bûche de 12 personnes voire plus:
4 œufs entiers
150 g de sucre poudre
1 pincée de sel
180 g de farine t 55 
1 cuillerée à café pas trop bombée de levure chimique alsacienne

Le sirop: 
100 ml de sirop de canne ( plus rapide que de faire son propre sirop mais vous pouvez le faire )
1 cuillère à soupe de Limoncello ou jus de citron 
* Diluer le Limoncello ou jus de citron dans le sirop de canne.

*A préparer la veille si possible
La crème au citron ou lémon curd ( il vous en restera sûrement que vous conserverez au frais dans un pot fermé)
5 jus de citrons frais hein pas du truc en bouteille pas bon du tout.
4 œufs entiers
210 g de sucre fin
2 grosses cuillères à soupe bombées de maïzena
70 g de beurre frais en morceaux



On fouette ensemble sucre et les œufs
On ajoute la maïzena et on fouette encore, le beurre et on fouette encore.



On ajoute le jus des citrons sans les pépins...soyons sérieux :)



on fouette encore puis on verse dans une casserole sur feu doux



Sans cesser de tourner avec un fouet on attend que ça épaississe. Il faudra compter 3 ou 4 minutes.
Attention que ce soit bien sur feu doux que ça n'attache pas. On transvase dans un saladier, on filme au contact et on place au frais!


Le lendemain
On allume le four à 180° chaleur tournante.
Alors j'ai bien mouillé mon moule à génoise et je réserve de côté.
Dans le bol de mon robot je verse les œufs, le sucre, la pincée de sel, je place sous le robot muni du fouet et je travaille à vive allure jusqu'à ce que le mélange double de volume.





Je retire ma cuve de sous le robot on verse la farine mélangée à la levure, avec une maryse on incorpore délicatement afin que tout soit bien homogène.





On verse immédiatement dans le moule à génoise ou sur le papier cuisson.



On enfourne pour 10 à 12 minutes ( attention à ne pas trop cuire sinon le gâteau se cassera au moment de le rouler ).Il ne doit pas trop dorer.

A l'aide d'un pinceau on nappe bien la surface de la génoise puis on la roule avec le papier cuisson ( le plus serré possible mais on ne la casse pas. On place au frais ( moi je mets au congélateur pendant 20 minutes environ).



On déroule notre biscuit, on étale dessus uniformément la crème au citron en laissant tout le tour 1 cm de libre puis on roule à nouveau le biscuit qui va recevoir la meringue Suisse.
La meringue Suisse:
4 blancs d'oeuf à température ambiante si possible
220 g de sucre en poudre
Dans un cul de poule ( saladier en inox) on verse le sucre et les blancs d’œufs.
On pose ce cul de poule au bain marie dans une casserole d'eau ( l'eau doit toucher à peine le cul du bol inox) et on met sur feu moyen en fouettant sans arrêt. Les blancs vont bien mousser et former une préparation brillante. Lorsque la préparation est très chaude mais pas bouillante ( on peut tremper le doigt sans se brûler ) si vous avez un thermomètre c'est mieux il faut s'arrêter de fouetter quand la préparation est à 70°.
La préparation est à la bonne température on sort le bol inox et on continue de fouetter jusqu'à ce que le mélange soit à peine tiède ( 5 minutes à peu près, si vous avez un robot muni du fouet alors utilisez le pour avoir les mains libres).
Voilà maintenant que la meringue est prête on la verse dans une poche avec la douille de notre choix.
Ici j'ai fait mumuse avec une douille ( Saint-Honoré) que mon mari m'a fabriqué alors youpi des vagues et des vagues .  Allez, laissez aller votre créativité :)
Mes recettes vous plaisent? alors abonnez-vous à mon blog, ça me fera extrêmement plaisir ...si si 😉