vendredi 6 octobre 2017

Daube à ma façon

La daube en Provence, il en existe une multitude de variétés ( comme beaucoup d'autres plats d'ailleurs ) à faire mariner, sans faire mariner, avec quelques carottes et j'en passe.
La daube que je vous propose est MA façon de faire, sans marinade mais avec une très longue et douce cuisson et la viande s'en retrouve fondante en bouche, c'est celle que nous aimons dans ma famille aussi je vous en fait profiter si vous le désirez.

Mon boucher m'a gentiment choisi un beau morceau de bœuf et il l'a également coupé assez menu...la moitié du travail de fait ( en plus il n'est pas moche mais ...chuuuut).

Pour 8 à 10 personnes.
2 kilos de bœuf gite ou paleron
2 beaux oignons tranchés fins
2 belles carottes épluchées et coupées en bâtonnets.
8 gousses d'ail en chemise
2 cuillères à soupe de farine t 55 ici
1 belle tomate coupée en cubes
1/2 litre bon vin rouge de votre choix
4 clous de girofle
1 bouquet garni ( laurier, thym et persil )
1 bout de piment ( ici piment d'Espelette du jardin )


Dans ma cocotte en fonte, sur feu moyen j'ai mis un filet d'huile d'olive ( vous mettez une autre si vous n'aimez pas ) 
Quand l'huile est chaude on verse les oignons, on les fait roussir légèrement, on ajoute les carottes et on fait pareil, on ajoute l'ail et l'on fait pareil.
On retire les oignons, les carottes, l'ail que l'on réserve dans un plat et à la place on verse la viande dans la cocotte, on fait légèrement dorer puis on saupoudre de la farine, on mélange, on ajoute la tomate, on remue puis on ajoute le vin ainsi que les aromates. On laisse évaporer le gros de l'alcool puis on ajoute 2 grands verres d'eau ainsi que le sel et le poivre. Aux premiers gros bouillons on baisse le feu sur doux, on pose le couvercle et on laisse cuire pendant 6 à 8 heures ( en surveillant s'il ne manque pas d'eau, auquel cas on en rajoute ) Ici je mets de l'eau dans le couvercle ce qui évite à la daube de se dessécher.

Toute simple cette daube et pourtant si savoureuse et odorante....un régal.